frédéric



Nourri très tôt par l'univers fantastique, de la science fiction et des comics et bien que
mes goûts littéraires soient plus larges, mon trait, lui, porte définitivement l'empreinte de ce prisme.

Ce trait de jeunesse, constant mais pas assez assidu, m'a tout de même permis d'intégrer l'Ecole de la Matinière Terraux de Lyon,
en spécialisation dessinateur maquettiste, puis l'Ecole des Beaux arts de Lyon.

Je suis ensuite monté à Paris, pour une longue période, en qualité de graphiste et parfois d'illustrateur.
J'ai pu dessiner pour la presse économique (magasine Epargner), sociale (journal Le réverbère), participer à des expositions et festivals
autour de l'illustration/bande dessinée. A cette époque mon travail était à l'encre chine (plume,pinceau) et à l'aquarelle plus gouache.

Depuis peu, le besoin d'une vie moins oppressante et surtout moins bétonnée m'a fait revenir dans la région.
A cette occasion, lancé à corps perdu dans le dessin et toujours l'édition (textes et illustrations), le travail au stylo bille,
présenté par Olympe&Salomé, a émergé il y a environ 3 ans. Il s'est affiné, agrandi et demeure en mouvement.
Initialement sur fond blanc, l'envie d'un support demi teinte est apparu, permettant ainsi d'adoucir le trait et d'ajouter du relief par les touches de blanc.

Comme indiqué plus haut, mes premières influences furent la bande dessinée avec entre autre le travail de Philippe Druillet que j'admire toujours.
Plus tard, la découverte de l'histoire de l'art et la magie de certaines œuvres de Francis Bacon, William Turner,Paolo Uccelo, Egon Shiele...
(la liste pourrait être encore longue), m'ont apportés une nouvelle dimension picturale.
Je reste particulièrement fasciné par une série d'autoportrait de Francis Bacon et les dernières œuvres de William Turner où en plus de l'énergie puissante de ces peintures,
il a, à mon goût, un équilibre parfait entre abstraction et figuration.

Oeuvres associées

Pas encore d'oeuvres associées pour le moment.