LES ARTISTES :




@t


« Il y a certaines choses qui vous fascinent, vous façonnent. Celles qui vous inspirent et vous ressourcent...Et même parfois, vont jusqu’à couler dans vos veines. Pour moi, c’est l’Océan. J’aime le mouvement de ses vagues, qui font le bonheur des surfeurs et surfeuses ; j’aime ses marins, et l’amour qu’ils portent au large. Depuis petite, j’ai toujours été comme un poisson dans l’eau. En grandissant, l’Océan m’a appelée un peu plus chaque jour et je me considère désormais comme Bretonne de cœur, m’inspirant beaucoup de la Bretagne dans mes créations. Aujourd’hui, je retranscris l’émotion que l’Océan me procure dans mes dessins et peintures. Dans toutes mes illustrations, vous trouverez un peu de houle, mais aussi quelques morceaux de mon cœur, qui très souvent, sont de mille couleurs. J’espère que le voyage vous plaira. »

Voir ses Oeuvres

a.l


J’ai découvert les traces d’un peuple oublié ; il ne vient pourtant pas de très loin, il vit tout simplement au fond de moi depuis toujours.
Il s’est modifié et patiné au fil du temps, de mes petits arrangements avec la vie , et j’ai exploré récemment l’un de ces campements, oublié dans un coin de ma mémoire.
Aussi mes créations ne sont -elles que le résultat d’une campagne de fouilles archéologiques et personnelles où chaque objet se révèle être le témoin d’une civilisation incertaine et engloutie qui raconte une part de mon histoire, de mes rêves...

Voir ses Oeuvres

alfredo


Alfredo (né en 1964) est d'origine bolivienne. Il se consacre entièrement à sa création depuis 2005, après une première carrière de créatif.
Alfredo aime ce segment du temps qu'est la vie, avec ses continuités et répétitions, ainsi que ses extrémités. Sa mythologie laisse imaginer que nous sommes une accumulation de petits actes sans importance, et pourtant, ce sont des pépites qui font notre valeur.
Le dessin est le système cardio-vasculaire, la peinture construite et mentale : pas de place pour l'improvisation. Il travaille sa toile en totalité, comme un objet industriel. Un travail rigoureux, presque austère pour donner des formes et des couleurs généreuses, légères, vivantes.

VERS OU ?
Je vous dirais quand j'aurais fini, si je fini un jour. Mais je peux parler du chemin : A mes débuts, les indiens m'aurait sans doute surnommé Cheval-Foufou.
En ce moment je serai plutôt Chat-Qui-Chuchotte. J'affine mon trait, cherche la ligne juste, espérant atteindre la cheville de Phil Collins qui en génie de la batterie frappe juste et pas un coup de trop.
De même pour les couleurs, je les choisis en fonction de ce qu'elles racontent et non suivant des critères « esthétiques ».
C'est pour un objectif : créer un masque car je respecte trop le regardeur pour lui jeter à la figure ce que je raconte en sous-jacent. Libre à lui de m'appeler Oeil-Perché.

Voir ses Oeuvres

antoine


Les valises d'Antoine sont pleines d'images et de bruits, d'envies de voler, de décrocher la lune, d'être trapéziste, homme canon...
Dans ses sculptures, comme dans ses peintures, tout semble aérien le matériau est léger, la poésie et l'envie d'envol sont à chaque coin de tableau, d'objet.
Depuis presque 20 ans, Antoine expose aux quatre coins du monde, de sa Bretagne natale à sa Normandie d'adoption en passant par Paris, laSuisse, le Chili, le Luxembourg ou encore les USA .
"Annabelle Cavallin"

Voir ses Oeuvres

brigitte


Céramiste, je travaille le grès, la faïence et la porcelaine. Ce travail me passionne : partir d’un pain de terre , le façonner puis le cuire pour le révéler me subjugue à chaque sortie de four.
Avoir la possibilité de faire tout ce que l’on veut, rend ce travail enrichissant et passionnant.

Voir ses Oeuvres

claudia


Son diplôme des Beaux-arts en poche, Claudia se consacre à la peinture. Puis le goût de la récup et du bricolage. Rien ne se perd, tout se transforme : telle pourrait être la devise de Claudia. Sa première lampe a jailli d’une simple boîte de conserve. Fer, plastique, verre, papier etc ... des matières simples donnent naissance au magique.
Elle récupère, chine, dégote. Une fois découpés, tordus , poncés, laqués, soudés ou vissés, ces fragments épars s’assemblent au gré de son imagination délirante.
Le premier talent de Claudia réside dans sa capacité à déceler la beauté cachée dans les objets du quotidien.
Le second, c’est d’en tirer des créations fantastiques, insolites et pleines de poésie.
Autres sources d’inspiration, la musique, notamment le jazz. Et puis les souvenirs, les émotions qu’elle emmagasine comme autant de trésors.

Voir ses Oeuvres

das


Peintre contemporain français, entre pop art et figuration libre. Son style très personnel est très souvent influencé par ses multiples voyages dans le monde entier.
A 4 ans , il rêve de devenir peintre. A 20 ans , sa découverte de la National Gallery de Londres conforte et exalte en lui le désir d’être artiste. En 85 il fréquente les cours de photographie. En 89 il dessine aux Arts Appliqués. En 96 il s’initie à la sculpture au côté de Paul Bosland.
Das définit chacune de ses toiles comme la scène d’une pièce de théâtre. Il n’ ébauche au préalable qu’un ou deux dessins car il reste persuadé que rien n’est jamais définitivement parfait.
A ce propos, il évoque volontiers l’architecture du cloître irrégulier de l’Abbaye de Fontenay , dont la visite en Bourgogne l’a marqué et dont les bâtisseurs aux XII ème siècle tenaient la perfection pour seul privilège divin.
Le peinture s’inspire en outre du concret qui l’entoure mais il «  dessine un chat » quand il « regarde une vache ».
En composant, il met en harmonie les techniques de la photo et de la couleur. Ses cadrages sont ceux du preneur d’images , il lisse sa peinture à l’extrême pour effacer tous les reliefs.
« Je vais souvent à l’encontre de tout ce que l’on m’a appris, précise -t-il , je ne conserve que certaines techniques ».
Il reconnaît ne jamais achever ses œuvres pour confier ce soin au public. «  Ce que je fais ne m’appartient pas, les autres peuvent donc se l’approprier. Le travail d’un artiste, c’est d’être ailleurs ».
Athée et contemplatif, Das définit sa propre existence comme un seul travail artistique «  important » à accomplir.
Sa vie se résume aujourd’hui à son«  art » , parce qu’il ne conçoit rien d’autre que « l’Art ».

Voir ses Oeuvres

dondons


Librement inspirée des Nanas de Niki de St Phalle, qu’elles fassent 20 cm ou 2 mètres, les Dondons s’égayent dans toutes les positions pour s’intégrer dans tous les milieux.
Malgré leurs rondeurs assumées et grâce au papier mâché, elles restent légères et aériennes.

Voir ses Oeuvres

ethic tropic


Créés et réalisés par les femmes des tribus EMBERAS et WOUNAAN , ces masques tressés nous viennent directement de la forêt tropicale du DARIEN au PANAMA.

Ces pièces uniques sont élaborées artisanalement en palme «  chinage », effilée, blanchie au soleil puis teinte à l’aide de teintures végétales naturelles. La réalisation des HOSIG DI nécessite plusieurs mois voire plus d’une année.

Animaux colorés, fleurs tropicales, dessins précolombiens, les artistes s’inspirent à la fois de leur environnement et des leurs croyances pour donner vie à cet artisanat unique au monde.

Voir ses Oeuvres

frank jons


En 2000 Frank entreprend un voyage de 8 mois avec femme et enfant aux Etats-Unis , au Canada jusqu’au cercle Arctique , qui lui fera changer de façon de créer.
En 2008 le prix Pierre Werner le fait connaître sur la scène Luxembourgeoise.
Le public s’ouvre à sa peinture instinctive d’où la couleur jaillit.
C’est un endurant , sa peinture est physique , son art , une explosion chromatique.
« Il y a une sorte de frénésie , une sorte de transe au moment où je peins , une sorte d’exaltation. Ce n’est que de l’énergie et je veux qu’elle soit libérée de toute contrainte. »

Voir ses Oeuvres

frédéric


Nourri très tôt par l'univers fantastique, de la science fiction et des comics et bien que
mes goûts littéraires soient plus larges, mon trait, lui, porte définitivement l'empreinte de ce prisme.

Ce trait de jeunesse, constant mais pas assez assidu, m'a tout de même permis d'intégrer l'Ecole de la Matinière Terraux de Lyon,
en spécialisation dessinateur maquettiste, puis l'Ecole des Beaux arts de Lyon.

Je suis ensuite monté à Paris, pour une longue période, en qualité de graphiste et parfois d'illustrateur.
J'ai pu dessiner pour la presse économique (magasine Epargner), sociale (journal Le réverbère), participer à des expositions et festivals
autour de l'illustration/bande dessinée. A cette époque mon travail était à l'encre chine (plume,pinceau) et à l'aquarelle plus gouache.

Depuis peu, le besoin d'une vie moins oppressante et surtout moins bétonnée m'a fait revenir dans la région.
A cette occasion, lancé à corps perdu dans le dessin et toujours l'édition (textes et illustrations), le travail au stylo bille,
présenté par Olympe&Salomé, a émergé il y a environ 3 ans. Il s'est affiné, agrandi et demeure en mouvement.
Initialement sur fond blanc, l'envie d'un support demi teinte est apparu, permettant ainsi d'adoucir le trait et d'ajouter du relief par les touches de blanc.

Comme indiqué plus haut, mes premières influences furent la bande dessinée avec entre autre le travail de Philippe Druillet que j'admire toujours.
Plus tard, la découverte de l'histoire de l'art et la magie de certaines œuvres de Francis Bacon, William Turner,Paolo Uccelo, Egon Shiele...
(la liste pourrait être encore longue), m'ont apportés une nouvelle dimension picturale.
Je reste particulièrement fasciné par une série d'autoportrait de Francis Bacon et les dernières œuvres de William Turner où en plus de l'énergie puissante de ces peintures,
il a, à mon goût, un équilibre parfait entre abstraction et figuration.

Voir ses Oeuvres

jan lo


Artiste Plasticien. Fait parti de l’école de Nice. Architecte de métier. Il se lance dans la transformation du plexiglas au début des années 70. A réalisé des pièces majeures en collaboration avec ARMAN et CÉSAR. Aujourd’hui il se dit « manipulateur de la matière ». Il allie les résines, le plexiglas, le bois flotté , l’inox, le cuivre, le bronze...Il travaille les petites pièces comme des œuvres monumentales.

Voir ses Oeuvres

julie


Je sculpte la pierre , la terre , le plâtre , la cire...
Tailleure de pierre et sculpteure ornemaniste de formation , mon métier m’a permis de travailler sur les monuments , le patrimoine ainsi que pour d’autres artistes.
Mes créations s’appuient sur ces techniques ornementales tout en me permettant d’exprimer mes recherches.
Le geste et le processus de création sont plus importants que l’œuvre elle-même.
Ce temps où tout se met en place, où les choses inconscientes se révèlent, le non verbal devient matière.
C’est une recherche personnelle sur des problématiques universelles. L’image, nos projections, nos conditionnements.

Voir ses Oeuvres

l.t


Regard...
Je crée des personnages en grès noirs ou blancs chamottés ou pas , modelés et sculptés , cuits à 1240 degrés, puis patinés ou engobés suivant la pièce.

Modeler des corps juste pour la prouesse anatomique ne m’intéresse pas. Mes sculptures, je vais les chercher dans mon intimité viscérale.
Elles semblent être une forme de catharsis dans une première lecture, mais je suis intéressée par des ecchymoses qui remplissent chaque vie, et c’est par le prisme de l’enfance que j’essaye de sonder l’ambiguïté et les paradoxes de l’âme humaine. Être artiste est une affirmation qui vous débusque jusqu’au plus profond de vous même, à chaque heure du jour , de la nuit Et pendant toute une vie.
L’art n’est pas un métier , pour moi c’est la vie elle -même.

Voir ses Oeuvres

laure


Je suis née ce merveilleux jour du 4 Août 1971. Bac en poche, j’ai fait 2 années de Beaux Arts à Lyon, puis c’est à Paris, à l’E. S. A. G. que j’ai obtenu mon diplôme de graphiste conceptrice en 1995.

J’ai été chargée de création en produits textiles pour les boutiques de musées puis ai choisi l’indépendance picturale.

Après avoir fait le tour des animaux et plus particulièrement des poules, j’en ai peint une autre sorte : les femmes.

Vaste et inépuisable sujet...

J’essaie d’être en accord avec ce que je peins : des femmes belles à tout prix. Quelle vie y a t’il derrière les masques ? La vie en couleurs et en saveurs !

Voir ses Oeuvres

luciak


Photographe, peintre et graphiste.
Il associe différentes techniques de photographie, de peinture numérique ou digital painting en s’inspirant du processus des peintres hyperréalistes américains des années 90 qu’il affectionne tout particulièrement.
Ses photos deviennent des tableaux au fort impact visuel, lumineux et chargés d’énergie positive.
Entre photographie, illustration, bande dessinée et jeux vidéo. ( Métal Hurlant, Mœbius, Enki Bilal )
La ville pour terrain de jeu !
Les sujets de prédilection sont les chantiers de construction, les bâtiments industriels, les garages, les caves des domaines viticoles et les paysages urbains pour lesquels il en souligne l’esthétique et en révèle la poésie.
On se surprendra à être émus devant certains sujets qui se prêtent peu à ce genre de sentiments..!

Voir ses Oeuvres

lydi


Artiste peintre, LYDI travaille l'acrylique sur tous supports dont les toiles aux grains poussés. Naturelle, spontanée, elle peint comme elle respire... Peinture picturale, moderne, actuelle, chacun de ses tableaux est un fragment, un instantané de vie imprimé dont elle nous fait confidence...
Peinture introspective, mal-être ou petits bonheurs saisis au quotidien, au fil des situations, des rencontres, l'artiste, comme autant d'empreintes, de parfums, nous délivre des secrets de femmes.
Clin d'oeil aux seventies, à l'instar de Claire Bretecher, sa galerie de portraits, de personnages, témoigne de leurs façons d'être, de leurs préoccupations, de leur condition, que l'auteur revendique avec humour. L'intime affleure, transparait, interroge, se dévoile avec pudeur.
La matière de LYDI est l'émotion.
Elle en saisit l'essence à fleur de peau.
Ses effets sont signifiants, étonnants, émouvants...
De chacune de ses oeuvres émane un sentiment particulier, une liberté de ton, une fraîcheur communicative teintée de poésie...

Voir ses Oeuvres

m. noëlle


Ma peinture : huile et acrylique. « Peinture populaire qu’elle aborde avec bonne humeur contagieuse, d’un regard acéré et volontiers espiègle, sans se prendre au sérieux... elle s’est entourée de ses toiles peuplées de personnages oniriques. Elle transforme, modifie en douce l’humanité acide en rêve tendre, en conte ludique... L’aspect enfantin dévoile un regard facétieux et drôle ». Article de « Art dans l’air » de Guy Rieutort.

Voir ses Oeuvres

maude


Née en 1980, Maude est une artiste française, vivant et travaillant à Lyon.
Diplômée des Beaux-Arts de Saint Etienne, elle s'installe à Lyon en 2005 et travaille depuis la question du motif
en peinture.

Que se soit en dessin ou en peinture la sensualité du corps humain est au coeur de son travail.
Les sensations, la matière, la lumière, les couleurs appellent nos souvenirs comme des mémoires corporelles.
Au fil des séries, on est plongé dans le mouillé et la chaleur de l'eau en été dans la série des peintures de piscine.
La série des comtesses nous parle d'un temps passé au présent, les dessins de nus et de flamenco se mouvent
sur la feuille de papier blanc.

Les bleus nuancés du turquoise au bleu de prusse répondent aux couleurs chaudes des corps. Les toiles de la
série des piscines sont faites d'une sous couche d'acrylique puis réhaussées à l'huile pour matiérer le corps.

Les dessins sont un mélage de graphite et d'encre brune ou de chine. Les dessins de flamenco sont réalisés sur
des collages réalisés en amont. Ils ont été fait en direct pendant des cours de l'école La buléria à Lyon. Les nus
sont aussi des esquisses réalisés en direct lors de séance de nu.

Voir ses Oeuvres

mélanie


Mon travail est centré sur l’être humain. Je crée des modelages figuratifs, dans un style actuel mais un peu décalé, oscillant entre réalisme et onirisme, auxquels je fais ensuite passer l’épreuve de la cuisson raku. De grands bustes de femmes aux coiffures extravagantes, des femmes aux expressions rock, espiègles ou langoureuses, quelques visages énigmatiques et rêveurs...
Voilà en quelques mots les êtres poétiques et fragiles qui évoluent dans mon univers.
Ces personnages sont habités, ils transmettent des sentiments mélangés et profonds, révèlent leurs pensées et au travers des craquelures de l’émail transpire avec justesse l’âme humaine.
«  De la terre, Mélanie fait naître des personnages hors du temps. Une fois la terre cuite, vient l’épreuve du Raku. L’enfumage va faire apparaître les craquelures, donnant ainsi l’impression d’une peau délicate et fragile. Des bustes, des masques, des figurines, l’humain prend vie, nous regarde et nous interpelle. »

Voir ses Oeuvres

nathy


Je suis une « serial colors »

Je décolle, je lacère, je colle, je dessine, je peins, je mixe les époques, les styles, les morceaux d’affiches déchirées, les vieilles pubs, posters, BD enfin tous supports papier…

Je décompose et recompose des œuvres qui sont à la fois street et néo popart.

Je m’approprie des histoires, des typos, des formes et des couleurs pour en créer de nouvelles aventures.

Hommage à Jacques de la Villeglé, ma source d’inspiration

Voir ses Oeuvres

olivier bertrand


Olivier puise dans le monde animalier son inspiration. « Sans doute suis-je plus sensible aux animaux pour leur part de mystère , l’insondable qu’ils représentent .
Je me plais à choisir des animaux dégageant une certaine puissance , à priori antinomique avec la fragilité du carton que j’utilise. Par cette dualité entre le sujet et sa matière , j’essaie , à ma façon , d’alerter sur la précarité du règne animal. »

Voir ses Oeuvres

pierre


« Pierre le Maître - équilibriste

L’œuvre d’aujourd’hui de Pierre est assez étonnante. Au premier regard, on pense à des parcelles de terre qui auraient été peintes depuis la lune. Ce qui leur donne cet aspect aisé. Ce qui ne veut en rien dire que c’est une peinture facile. Car bien que totalement dépouillées de leur aspect figuratif, les toiles de Pierre sont dans la lignée de celles de Paul Séruzier, et dans le droit fil de la définition que Maurice Denis, historien de l’art donnait en 1890 du synthétisme «  il faut rappeler qu’une image avant d’être un cheval de bataille, une femme nue, ou une quelconque anecdote, est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées. Née de quelques traits entre lesquels s’invitent, se confrontent les couleurs, bien souvent monochromes, la peinture de Pierre «  s’arrête « quand il a trouvé l’équilibre -on dirait même le triangle d’or-entre la beauté des formes, la force des traits, l’inélégance des harmonies. En fait, c’est là qu’elle commence. Parce que les instants de vie qu’il vient d’enfanter,deviennent éternité. Dans ce cheminement vers la lumière, le figuratif a perdu un talent. Mais l’abstrait à gagné un Maître - équilibriste.

Aujourd’hui, quelque soupçon de figuratif peut traverser les œuvres abstraites de Pierre.

Voir ses Oeuvres

sophie morisse


Beaux - Arts de Rouen . Une artiste à suivre avec attention. Son univers est celui de l’imaginaire , des rêves , des contes de GRIMM ou de PERRAULT. La clef de lecture est celle du mystère . Elle est magicienne car elle nous émeut et nous transporte vers le jeu et le rêve.
Le mystère semble toujours planer dans ses toiles , comme si elle avait ce don unique de capter l’instant.

Voir ses Oeuvres

stéphane


Titulaire d’un diplôme d’illustration et bande dessinée de l’école Emilie Cohl. Alterne dès la fin de ce cursus scolaire entre commandes professionnelles et recherches personnelles.
COLÉOPTÉRIUM est le titre d’une collection entomologique. Elle est constituée de plusieurs centaines d’insectes et arthropodes. Ils sont avant tout le réceptacle animiste qui confère une nouvelle existence aux résidus de notre société.
Broutilles laissées pour compte, témoins affectifs du quotidien remisés au fond d’un tiroir, ils sont délestés de leur fonction première pour une ultime métamorphose. À travers une pratique dite de «  upcycling » les ustensiles et babioles échoués deviennent les différentes composantes anatomiques d’un être en devenir, une de ces créatures immobiles, épinglées parmi ses congénères, reflets cristallisés de nos abus consuméristes.

Voir ses Oeuvres

terra


L'univers de Terra est un univers chaleureux, affectueux, un univers qui prend le parti d'être proche de l'individu, à ses relations, à ses désarrois, à ses bonheurs. Un univers qui regarde l'être avec sympathie, avec bienveillance, avec profondeur et légèreté.
Elle met le sérieux à distance sans exclure la gravité, l'intensité, l'ardeur..

Voir ses Oeuvres

toqués des toques


C’est avec beaucoup de bonheur que j’ai proposé à Mes artistes de peindre sur des Toques professionnelles.
Ils ont accepté avec beaucoup d’humour et de recul. Merci.

Voir ses Oeuvres

v.


Avec le dessin en sac à dos depuis ma petite enfance, j’ai appris à voyager entre forme et couleur.
D’aussi loin que je me souvienne mon guide s’appelle dessin, mes mots s’appellent images, mes remèdes se nomment couleur et lumière.
Grâce à la peinture je navigue sur le fil du réel et de l’imaginaire, fil d’Ariane de mon enfance, remède contre la tristesse et les maux de la terre, partage d’émotions.
Chaque touche de couleur trouve sa place sur la toile, un équilibre en lumière, toujours dans un souhait de faire naître un sourire dans les yeux de ceux qui croisent mes toiles, une lumière dans leur cœur.
La transmission des émotions à travers un pinceau est un mécanisme formidable qui vous surprend toujours quand vous ne vous y attendez pas...

Voir ses Oeuvres

valerie


S’inscrivant dans la mouvance de l’art singulier, Valérie est une artiste peintre née en 1965 à Alger et travaillant aujourd’hui en France.
L’INSPIRATION VIENT DE L’AILLEURS.
Bercée par les douces images de son enfance passée sur la côte algérienne à Bou- Haroun , Valérie dessine et peint depuis son plus jeune âge. Des objets que son père rapporte de ses missions militaires en Afrique noire, de ses souvenirs de voyage en Inde et en Asie jusqu’aux couleurs chaleureuses de sa terre natale, l’artiste n’a jamais cessé de s’inspirer de cet ailleurs. Elle délivre ainsi, d’un trait déterminé et instinctif, une œuvre aux étonnantes connotations ethniques, en hommage aux femmes du monde entier.
UNE TECHNIQUE «  SINGULIÈRE « 
Apportant une attention particulière à la matière et aux supports, Valérie manie aussi bien l’acrylique, le pastel, l’encre de Chine que le graphite ou encore le collage. Elle travaille la couleur au couteau avec force, et détourne papiers , journaux, magazines et vieilles encyclopédies qu’elle réimprime, froisse, repeint et assemble en plusieurs couches. Sur fond abstrait, l’artiste sème des mots sur la toile et stylise des formes humaines dont les postures ne sont pas sans rappeler l’esthétique africaine.
UN REGARD BIENVEILLANT SUR LE MONDE.
Les œuvres de Valérie dépeignent des scènes de la vie quotidienne et ont une portée fondamentalement universelle. Observant l’être humain avec bienveillance, l’artiste nous incite à travers sa peinture à nous questionner sur le monde qui nous entoure et utilise la couleur comme un rempart contre la tristesse. A travers la mise en scène de ses personnages, l’artiste nous livre un message de joie, de tendresse et surtout d’amour.

Voir ses Oeuvres